Un faire-part, des faire-parts, des faires-parts : quelle est la bonne orthographe ?

Le 06/8/2018

Comme vous le savez, Merci facteur vous permet d'envoyer en quelques clics de nombreux faire-part, à moins que cela ne soit de nombreux faire-parts ? Ou de nombreux faireparts ?

Maîtresse, j'ai une question !

Un faire-part, un fairepart, des faire-parts, des faire-part, des faireparts, des faires-parts... Mais quelle est la bonne orthographe pour le pluriel du mot composé "faire-part" ?

Vous vous posez la question ? Et bien j'ai fait quelques recherches et je peux vous répondre :-)

Je vais commencer par vous donner directement la réponse, et si vous êtes curieux sur le sujet vous pourrez avoir plus d'informations en lisant la suite de l'article.

Un faire-part, des faire-part, des faire-parts, et même un fairepart et des faireparts, ces cinq orthographes peuvent être considérées comme... exactes !
En revanche, "des faires-parts" sera incorrect dans tous les cas.

Quelques explications s'imposent...


Un faire-part, des faire-part, selon le dictionnaire.

Tout d'abord, selon la plupart des dictionnaires, le mot composé "faire-part" sera indiqué comme étant invariable. Si vous êtes plutôt dictionnaire, alors pour vous cela sera un faire-part, des faire-part.

Objectivement, si vous voulez être certain de ne créer aucun débat, alors c'est cette orthographe qui sera conseillée : un faire-part, des faire-part.


Un faire-part, des faire-parts, selon la règle des noms composés.

Depuis la réforme de l'orthographe de 1990, l'académie française a approuvé la règle suivante concernant les noms composés tels que "faire-part" :

Pour les noms composés tels que faire-part (composés d'un verbe puis d'un nom) ou sans-abri (préposition puis nom), le second élément prend la marque du pluriel uniquement lorsque le mot est au pluriel. Exemples : un compte-goutte, des compte-gouttes ; un après-midi, des après-midis.
Donc si vous souhaitez écrire "un faire-part", "des faire-parts", vous arriverez à le justifier si on vous le reproche.


La locution "faire part".

Dans ce cas, un peu différent du propos général de cet article, à savoir dans le sens "faire part de quelque chose" et non "envoyer un faire-part", alors vous ne trouverez aucun S, que cela soit pour faire part d'une chose ou pour faire part de plusieurs choses.
Vous vous en doutiez surement, mais cette précision est toujours bonne :-)


Un fairepart, des faireparts, les québécois ont tranché la question !

Si vous pouvez vous revendiquer comme québécois, alors vous n'aurez pas ce type de problème puisque nos amis d'outre-atlantique ont tout simplement joint les deux mots pour n'en donner qu'un. Ainsi, la question ne se pose plus pour eux puisque la règle "standard" du pluriel s'applique : un fairepart, des faireparts...



Vous avez aimé ? Partagez !
Sur Facebook
Sur Twitter
Sur Google+
Sur LinkedIn
Quelque chose à dire ? Commentez !