Blog Digital nomad : comment allier le travail et votre passion du voyage
Le 23/9/2019

Digital nomad : comment allier le travail et votre passion du voyage

Selon un sondage effectué en 2019 pour l'agence intérimaire Qapa, 63 % des Français s'ennuient dans leur travail : en cause, une trop grande routine. Après le surmenage (ou burn-out), nombreux sont les spécialistes à pointer ainsi un nouveau danger, le bore-out.

Deux facteurs principaux en sont responsables : la tâche exercée, sur laquelle le télétravailleur a par nature peu de marge ; et l'environnement de travail, là où le télétravailleur a retrouvé au contraire la plus grande des libertés. Car travailler à distance n'est pas du tout synonyme de travailler chez soi.

Si le télétravailleur n'a besoin que d'un ordinateur et d'une connexion internet (efficace), il peut finalement exercer ses talents (presque) partout dans le monde, et travailler ainsi tout en voyageant : bienvenue à cette nouvelle variété de télétravailleur, le " digital nomad " !



Le voyage : une passion vertueuse pour le travail


Si voyager peut être avant tout une passion ou un loisir, est-ce aussi un avantage quand on travaille ?

Il semble évident que oui.

Car voyager, c'est d'abord changer de lieu et donc casser sa routine de travail : sans aller au bout du monde, le simple fait de se poser avec son ordinateur dans un environnement différent est déjà source de renouveau. Essayez, c'est souvent stimulant !

Mais voyager, c'est plus que cela : c'est sortir de sa zone de confort, se confronter à d'autres modes de vie, de nouvelles cultures, c'est dépasser (au sens propre comme au sens figuré) de nouveaux horizons.

Bref, voyager c'est découvrir et se découvrir.

En faisant ainsi preuve de curiosité, vous élargissez votre vision et repérez de nouveaux points de vue : voir les choses sous un nouvel angle est souvent la solution quand on se heurte à un problème difficile, professionnel ou pas.

Voyager reste aussi un formidable créateur d'émotions : vous rencontrez de nouveaux paysages, de nouvelles personnes, de nouvelles saveurs. Or pour beaucoup de spécialistes, cultiver son cerveau émotionnel est essentiel dans le travail : vous y mettez plus de c?ur et les résultats sont directement visibles.

S'épanouir dans son job n'est donc pas seulement bon pour vous, ça l'est donc aussi pour le client ! Comme vous le voyez, travail et voyage font donc bon ménage.

À condition toutefois de ne pas tomber dans certains pièges.



Digital nomad, les pièges à éviter


La première condition est d'anticiper au maximum tous les problèmes matériels : il peut être difficile au bout du monde de faire réparer un disque dur capricieux.

Et c'est vrai aussi parfois si vous êtes au fin fond de la Creuse !

Pour cela, Merci facteur sera votre allié ! Car nous vous permettons d'envoyer du courrier pro depuis votre ordinateur, où que vous soyez dans le monde... Ainsi que vos cartes postales ;-)

La règle, d'une manière générale, est de tout sauvegarder sur un cloud, accessible par au moins deux appareils différents, un portable et un téléphone par exemple. À l'étranger, il peut être aussi intéressant d'acheter une carte SIM locale, avec accès internet illimité sur une période donnée, c'est souvent bon marché.

Et ça évite ainsi d'être piégé par d'éventuels frais de roaming excessifs.

Dans le même esprit, si votre activité nécessite l'emploi d'un logiciel spécifique, gardez en toujours une copie avec vous, accompagnée de sa licence. On ne sait jamais !

La seconde grande règle est de savoir organiser son temps, car le voyage est chronophage.

Et quand vous êtes enfin posé, votre esprit continue à voyager !

Quand on travaille, il est impératif de consacrer du temps libre à ses loisirs et au repos. En voyage, c'est presque l'inverse : consacrez des plages horaires ou des journées dédiées à votre travail.

Voyager, c'est changer de rythme de vie, ce n'est pas tout effacer : décontraction n'est pas synonyme de déconcentration.

Dernière chose, si voyager vous autorise à avoir une vie décalée, évitez que ce soit trop perçu par ceux pour lesquels vous oeuvrez. Pour certains, recevoir un mail à 3 heures du matin (à cause du décalage horaire) peut être perçu au mieux comme un symptôme d'insomnie (votre équilibre psychique fait soudain l'objet de toutes les discussions) et au pire, pour un glandeur qui se prélasse au bout du monde (votre image de sérieux en prend soudain un coup !).

Car les a priori ont la vie dure : pour beaucoup voyager est synonyme de vacances.

Alors que non ! Pour le « digital nomad », voyager est aussi synonyme de travail.

Et même de meilleur travail.

Vous avez aimé ? Partagez !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Quelque chose à dire ? Commentez !

D'autres articles intéressants

Télétravail et travail en remote : quels sont les avantages et les inconvénients ?

De plus en plus de gens décident d'opter pour le travail en remote (télétravail), lorsque leur entreprise le permet. Cela à de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients.

Freelance et indépendants, comment la méditation peut vous aider à devenir plus efficace ?

Etre freelance ou indépendant demande beaucoup d'énergie, beaucoup de créativité, et beaucoup de persévérance. Voici comment la méditation peut vous aider à mieux vous sentir dans votre vie d'entrepreneur.